Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 14:53

Allaitement maternel: L'allaitement source d'allergies alimentaires de bébé ?



En France, environ 8 % des enfants souffriraient d'une allergie alimentaire. L’allaitement maternel n’est-il pas le meilleur moyen de prévenir les allergies de bébé ? Un bébé allaité peut-il néanmoins déclarer une allergie alimentaire ?

Quel est le mécanisme de l'allergie ?

DSC 0450Quand l’organisme d’une personne allergique rencontre un allergène  (pollen, acariens, poils de chat, protéines de lait de vache, etc.), après le premier contact, il le garde dans sa « mémoire immunitaire » comme étant un ennemi.  A chaque nouveau contact avec l'allergène, l’organisme réagira de façon exacerbée en luttant de façon excessive contre l'agresseur. Pour que ce processus se mette en route, il faut une prédisposition génétique + une exposition aux allergènes + une petite contribution supplémentaire comme un déficit immunitaire, une maladie digestive, une infection ou des irritants comme le tabac, la pollution... et les aliments ! L’allergie alimentaire étant la plus fréquente chez les bébés, c’est de celle-ci que nous allons parler.

Comment repérer une allergie alimentaire ?

Les manifestations de l'allergie alimentaire peuvent être :

  • Digestives : régurgitations, vomissements, diarrhées, constipation, coliques, sang dans les selles
  • Cutanées : eczéma ou dermatite atopique, urticaire
  • Respiratoires : rhinite, toux, sifflements, asthme de bébé
  • Comportementales : troubles du sommeil de bébé, pleurs.

Le médecin peut confirmer l’allergie en faisant des tests de sensibilisation très tôt, dès les premiers jours de vie. Les aliments testés sont ceux qui sont le plus souvent: œuf, arachide, lait, farine de blé et l'allergène en cause dans l'allergie alimentaire familiale. Parfois les tests peuvent être négatifs alors que les symptômes présentés par l'enfant indiquent clairement une allergie. Dans le doute, excluez les aliments incriminés de votre alimentation, et donc de votre lait maternel, et observez si l’état de votre bébé s’améliore, pour n’avez rien à perdre !

Un bébé peut-il naître allergique ?

Les bébés peuvent être sensibilisés pendant la grossesse ! On a retrouvé des anticorps anti-œuf, anti-lait de vache, anti-soja et même anti-acariens et anti-pollens dans le liquide amniotique !! Alors en réaction, la recommandation des spécialistes est : « pour prévenir les allergies, allaitez votre bébé, pendant six mois, et exclusivement au lait maternel». Dans les familles à fort risque allergique, la maman doit aller encore plus loin en excluant les allergènes de son alimentation dès la grossesse, pour limiter les risques. Mais parfois le bébé développe quand même une sensibilisation à d'autres aliments, ce qui oblige la mère à allonger la liste des aliments qu'elle ne doit plus manger, et bénéficier d'un suivi diététique, pour éviter les carences. La plupart des bébés montreront une nette amélioration cinq à sept jours après que leur mère ait supprimé de son alimentation l'aliment incriminé. Mais il faudra deux semaines ou plus pour que toute trace de l'aliment soit éliminée de l'organisme de la mère et de son bébé.

Ne vaut-il pas mieux donner alors un lait artificiel quand le bébé est allergique ?

Les laits infantiles sont élaborés à partir de lait de vache qui est également source d'allergie très fréquente. Les signes de allergie peuvent être très reconnaissables, ou plus subtils : coliques, régurgitations, troubles du sommeil, enfant qualifié de "difficile", constipation. Certains troubles empoisonneront la vie du bébé et de ses parents au point de faire changer plusieurs fois de marque de lait ! Ils finiront généralement par adopter un lait infantile spécial, appelé hydrolysat. Ces laits sont à base de protéines de lait ou de collagène de porc et de soja. Malheureusement, certains enfants se révèlent être aussi allergiques à ces produits et auront besoin d'un lait à base d'acides aminés libres, le Néocate. Les laits infantiles artificiels ne minimisent en rien les risques d'allergies, et n'apportent pas tous les bienfaits que le lait maternel procure malgré tout au bébé.

Que se passe t-il au moment de la diversification alimentaire ?

La diversification alimentaire précoce (avant 4 mois) multiplie par 2,9 le risque d’apparition d’un eczéma. C’est pourquoi il ne faut pas être pressé(e) de voir son bébé manger « comme les grands », il a bien le temps ! Le bon âge pour commencer à diversifier l’alimentation du bébé, c’est 6 mois. Mais certains bébés ne sont pas très enthousiastes, alors allez-y très progressivement. Ne donnez qu’un seul aliment nouveau par semaine, au repas de midi afin de pouvoir identifier, éventuellement, une réaction allergique dans l’après-midi. Si vous donnez le nouvel aliment au repas du soir, et qu’une réaction allergique survient dans la nuit, vous serez moins à même de réagir si vous dormez… Et faites attention aux aliments déconseillés selon les âges de votre bébé. Une fois de plus, ne soyez pas impatient(e), si sa diversification alimentaire se passe bien, il mangera bientôt de tout, comme vous !

En conclusion :
L’allaitement maternel peut aider à prévenir les allergies, mais ne protège pas les bébés à coup sûr ! Le lait artificiel non plus. Alors si nous avons le choix, n’oublions pas que le lait maternel reste, malgré tout, le meilleur aliment pour le bébé humain. Rassurez-vous, avec le temps, certaines allergies peuvent diminuer voire disparaitre

 

(source http://www.bien-etre-bebe.com)

 

J'ai également trouvé un site trés complet qui explique en détails allergies et intoérances  chez le bébé par le biais de  questions-réponses mais aussi avec de nombreux témoignages..!

 

http://www.reflux-interne-allergie.org/rgo/

Partager cet article

Repost 0
Published by maternezmoi.over-blog.com - dans Un bébé aux besoins intense
commenter cet article

commentaires

Marie 24/07/2013 13:34


Bonjour,


 


Je suis la maman de Noah (4 ans), allergique à l'oeuf, aux acriens, au pollen, au chat, au latex, à certains médicaments ... Bref la galère ! N'ayant pas réussi à l'allaiter et souffrant
d'allergie aux protéines de lait de vache, Noah a bu dès l'âge de 3 mois du Pepti Junior (avec beaucoup de dfficultés car le goût est infâme !). Avec la diversification, nous avons découvert
d'autres allegies mais bien heureusement, ça s'est estompé et il n'y a plus que l'oeuf dans notre ligne de mire. Même si on reste vigilant en permanence quand de nouveaux aliments sont testés.


Avec l'arrivée de Maé (15 mois aujourd'hui), j'étais super motivée pour allaiter, me disant que même s'il était allergique, on serait tranquille au moins pendant 6 mois. Et puis, non ! Maé
souffre depuis la naissance d'un RGO sévère (malaise grave du nourisson à 1 mois et demi), a eu beaucoup de diarhée et a énormément souffert. La mise en place d'un régime d'exclusion pour
continuer l'allaitement a été très long car il a fallu tout cibler (lait, oeuf, poisson, soja, blé). Mais le résultat en valait la peine. Aujourd'hui et depuis l'âge de 14 mois Maé ne veut plus
téter (c'est son choix après tout !), il boit donc du Pepti Junior (goût amélioré depuis le Pepti Junior de Noah). Il est sous traitement pour le reflux (pas le choix, il souffrirait encore
sinon) et va mieux. Il est suivi de près par une pédiatre gastro entérologue et par un allergologue.


Après  cette expérience difficile, je suis prête à tuyauter toutes les mamans qui auraient besoin de conseils si elles sont face à ce problème.


Mon adresse mail : breidenbachmarie@hotmail.fr


Mon ompte facebook : cherchez Breidenbach Marie !

karine 01/07/2011 10:30



merci pour l'info je vais faire sa je vais voir ske sa va donner merci pour tout



Tournicoti 30/06/2011 16:51



@Karine: commence par supprimer tout le lait de vache de ton alimentation... fromages, lait, yaourth, ... et regarde ce que ça donne sur ton petit...


Quant à ton pédiatre, il devrait se former sur les allergies alimentaires!



maternezmoi.over-blog.com 04/07/2011 15:12



je n'aurais pas dit mieux!


 tiens nous courant karine!



karine 30/06/2011 16:48



bonjour je suis nouvelle je vien de decouvrir votre blog ki est super :)


moi mon fils a 5 moi je l'allaite et il me fait de l'eczéma il a des bouton de la tête au pieds. le pediatre di ke c normal sa va passer et quand je lit votre article sa m'informe beaucoup merci
pou toute vos infos :)



Tournicoti 06/06/2011 14:34


Mon troisième a 5 mois, je l'allaite, il souffre d'une hyperperméabilité intestinale, il est allergique à quelque chose qui passe dans mon lait, pour le moment je penche vers le blé, à confirmer,
mais il y a aussi l'ail, les crudités, les tomates, les oignons, les oeufs... tout cela fait qu'il souffre de crampes intestinales, il se tortille, il hurle, ... Malgré cela, je continue
l'allaitement persuadée que c'est la meilleure chose qui lui convienne


maternezmoi.over-blog.com 17/06/2011 16:08



Bonjour, effectivement le lait  maternel reste la meilleur des nourritures pour lui, mais il  est vrai que quand un bébé est allergique à un aliment cela deviens trés difficile pour la
maman, vous allez devoir les éliminés un à un pour trouver le bon( enfinplutot le mauvais..!) je vous souhaite bon courage!  J'espere que tout rentrera dans l'ordre au plus vite!


Tenez nous au courant!!



Présentation

  • : Maternezmoi.org
  • Maternezmoi.org
  • : Ce blog a pour vocation de rassembler les différentes informations en rapport avec le maternage éparpillées un peu partout sur la toile
  • Contact